L'association

L'association

Dans le cadre de l'impact croissant de l’Union Européenne et de ses règles et règlementations sur les professionnels travaillant dans le secteur de l'immobilier, des associations nationales d'agents immobiliers et d'administrateurs de biens ont décidé de créer une association européenne destinée à les chapeauter et de lui confier une mission commune, à savoir soutenir les transactions immobilières européennes et transfrontalières en améliorant et en développant le travail et les activités des professionnels de l'immobilier.

L'association trouve ses racines dans deux associations européennes : le CEPI, association internationale sans but lucratif, créée en 1990, dont le siège se trouve à Bruxelles, et la CEI, organisation d'associations nationales en Europe pour les agents immobiliers, fondée en 1994. Si la CEI axait ses travaux sur le courtage immobilier, le CEPI était la principale association d'agents immobiliers et d'administrateurs de biens.

En mars 2015, les deux associations ont fusionné pour former une seule association dénommée "Association européenne des Professions immobilières" (CEPI). L'association a comme objectif d'optimiser les normes régissant les professions immobilières, en mettant en évidence la nécessité de voir le courtage immobilier et l'administration de biens exercés par des professionnels qualifiés travaillant selon des normes déontologiques élevées. Elle utilisera également sa force combinée pour porter les points de vue des professionnels de l'immobilier à l'attention des décideurs de l'UE, et pour proposer et trouver des solutions aux préoccupations pratiques des professionnels de l'immobilier concernant la mise en œuvre de la politique et de la législation de l'UE. Dès lors, l'accent sera mis sur la politique européenne, le lobbying et une présence de poids à Bruxelles.

La fusion a eu pour conséquence que plus de 30 associations nationales de pays de l'UE et de l'AELE ont réuni plus de 350 000 professionnels de l'immobilier. Les modifications de l'association se traduiront par l'amélioration de LA voix des professionnels de l'immobilier en Europe et ce, au profit de ses associations membres.

Plusieurs partenariats signés entre le CEPI et des associations professionnelles européennes et mondiales permettent l'échange d'informations, de points de vue, d'expériences et d'expertises. Dans certains cas, ces partenariats peuvent générer des projets communs.

Au-delà de cette structure, le CEPI rassemble des personnes, des professionnels au service de groupes cible prioritaires. Cela permet à tous les acteurs du réseau de s'impliquer et représente la valeur ajoutée que les participants trouvent dans le CEPI pour l'exécution de leur travail quotidien, surtout que les États membres de l'UE ne sont plus, de manière générale, en mesure de répondre, au niveau purement national, de manière adéquate à toutes les pressions de la mondialisation et aux changements apportés par l'ère de l'information.

Le nouveau CEPI a l'intention de promouvoir le dialogue avec les institutions et les associations immobilières nationales et internationales, d'encourager la coopération, d'optimiser le professionnalisme, les compétences et les normes déontologiques élevées et d'améliorer la protection des consommateurs en Europe.

En fait, dans le contexte d'un monde en profonde mutation, le CEPI est appelé à offrir aux professionnels de l'immobilier un avenir en travaillant à une perception approfondie et plus juste du marché européen de l'immobilier dans ses différents aspects et au rétablissement de la confiance dans son avenir !